La Chine multiplie les accords commerciaux avec le Brésil, l’Argentine et l’Uruguay pour leur acheter plus de viande. Les tensions commerciales avec les États-Unis poussent la Chine à soigner ses autres fournisseurs, et l’épidémie de peste porcine africaine qu’elle subit la contraint à accroître ses importations. Cette forte demande chinoise augmente le cours des viandes sur les marchés nationaux, ce qui occasionne la colère des consommateurs, grands mangeurs de viande.