À l’approche du 70e anniversaire de la République populaire de Chine, le pays s’apprête à décongeler 10 000 t de stocks stratégiques de viande, afin d’éviter toute pénurie durant les festivités, rapporte l’AFP. Cette réserve serait constituée de viande importée, notamment de France, des États-Unis, de l’Allemagne et du Danemark. En raison de l’épizootie de peste porcine africaine qui décime les cheptels, le prix du porc continue de flamber dans l’empire du Milieu.