Emmanuel Macron souhaite la ratification du Ceta, le traité commercial de libre-échange entre le Canada et l’Union européenne, « dans les meilleurs délais ». Lors d’une conférence le 7 juin, il a dressé un « bilan positif » des deux ans d’application provisoire de l’accord depuis le 21 septembre 2017. « Une application définitive du Ceta peut se faire en totale...
Contenu réservé aux abonnés de La France Agricole
pour vous connecter et poursuivre la lecture
100%

Vous avez parcouru 100% de l'article

Poursuivez la lecture de cet article
en profitant d’1 mois de découverte à La France Agricole
(Offre sans engagement, réservée aux personnes non abonnées)
  • > Accédez à tous les articles
  • > Recevez les 2 newsletters
  • > Recevez 4 numéros chez vous
J'en profite !