Depuis un mois, des indigènes et des militants bloquent les rails pour protester contre l’implantation d’un gazoduc à l’ouest du pays. La Western Grain Elevator Association estime les pertes à plus de 63 millions de dollars canadiens par semaine pour le secteur des grains et une attente pour le chargement dans les ports de l’ouest multipliée par deux. Les producteurs de porc, très dépendants du train pour s’approvisionner en aliment et en gaz pour le chauffage des bâtiments, se rationnent.