Le conflit social qui a commencé le 20 mars chez le géant ferroviaire Canadian Pacific bloque à quai tous les trains de l’entreprise. Cette situation inquiète le secteur agricole, relate l’AFP, avec des grains qui restent dans les silos et des engrais qui ne sont pas livrés. Deuxième plus grand pays au monde par sa superficie, le Canada dépend fortement du rail pour acheminer marchandises et produits.