Les pourparlers sur la sortie du Royaume-Uni de l’UE sont sous tension. Alors que les deux parties souhaitent qu’un accord soit trouvé avant le 15 octobre prochain, Boris Johnson a dévoilé, le 9 septembre, un projet de loi sur le marché intérieur qui ne respecte pas les engagements pris fin 2019 dans l’accord de retrait. La Commission européenne menace de mettre en place des sanctions, tandis que le gouvernement britannique semble imperturbable.