Michel Barnier, responsable des négociations sur le Brexit pour l’UE, a annoncé le 5 juin dernier qu’« il n’y a pas eu de progrès significatif dans les négociations. Nous ne pourrons pas continuer éternellement comme cela, d’autant plus que les Britanniques refusent de prolonger la période de transition. » Le risque qu’aucun accord ne soit trouvé avant la fin de la période de transition, le 31 décembre 2020, est par conséquent important.