Le 15 juin dernier, Donald Trump a annoncé la mise en place de nouvelles taxes douanières sur des produits chinois importés, pour un montant de 50 milliards de dollars. Pékin a immédiatement riposté, en annonçant des mesures de même ampleur. Le soja, dont 30 % de la production nationale est exportée vers la Chine, ainsi que le porc et la volaille, devraient être les filières les plus affectées.
Contenu réservé aux abonnés de La France Agricole
pour vous connecter et poursuivre la lecture
100%

Vous avez parcouru 100% de l'article

Poursuivez la lecture de cet article
en profitant d’1 mois de découverte à La France Agricole
(Offre sans engagement, réservée aux personnes non abonnées)
  • > Accédez à tous les articles
  • > Recevez les 2 newsletters
  • > Recevez 4 numéros chez vous
J'en profite !