Le 15 juin dernier, Donald Trump a annoncé la mise en place de nouvelles taxes douanières sur des produits chinois importés, pour un montant de 50 milliards de dollars. Pékin a immédiatement riposté, en annonçant des mesures de même ampleur. Le soja, dont 30 % de la production nationale est exportée vers la Chine, ainsi que le porc et la volaille, devraient être les filières les plus affectées.