àla suite de l’épidémie de fièvre Q entre 2007 et 2010 au sein des cheptels ovins et caprins, le gouvernement néerlandais a annoncé le déblocage d’une enveloppe de 14,5 millions d’euros, afin de dédommager les exploitants ou leurs proches ayant contracté cette maladie. L’indemnisation maximum est de 15 000 euros pour chaque cas de contamination. Cette épidémie avait provoqué le décès de soixante-quinze personnes.