Le roi Mohammed VI a annoncé, le 12 octobre 2018, qu’une « nouvelle impulsion » serait donnée à l’agriculture marocaine, premier bassin d’emploi du pays qui représente 40 % de la population active. Une attention particulière sera accordée à la jeunesse, à l’emploi et à l’émergence d’une classe moyenne rurale. 1 million d’hectares de terres collectives devraient être ouverts aux investissements privés et l’accent sera mis sur la commercialisation de la production agricole.