A l’image de la ferme des 1 000 vaches en France, un projet d’extension d’un atelier d’engraissement de taurillons fait débat. Actuellement titulaire d’un centre d’engraissement de 300 jeunes bovins, un agriculteur suisse souhaite se développer en accueillant 720 taurillons dans une halle de 3 000 m2. Ce projet fait l’objet de vives contestations par les associations.