Un troupeau de 5 900 porcs, situé à la frontière de la Biélorussie, a été abattu la semaine dernière suite à la découverte du virus de la peste porcine africaine. Il s’agit du neuvième cas de contamination sur des porcs d’élevage du pays depuis le début de l’année, et le plus important.

Les porcs ne sont pas les seuls à être touchés par cette maladie. Plus de 1 000 sangliers atteints ont également été recensés.