Le fipronil a décimé 1 800 ruches destinées à la production de miel, en Uruguay, selon un rapport du ministère de l’Agriculture. L’usage agricole de cet insecticide est pourtant interdit dans le pays qui peine, pour le moment, à déterminer la source de la contamination.