Le manque de pluie dans le sud du pays retarde les semis de soja. Seulement 23 % de la surface prévue est semée, contre une moyenne quinquennale à 35 % à cette période. Le volume estimé à 130 Mt pour 2020-2021 n’est pas encore remis en question, mais la campagne export devrait démarrer plus tard. Autre conséquence, les semis de la deuxième récolte de maïs après soja pourraient être compromis par endroits. Des pluies sont toutefois espérées prochainement.