L’institut de gestion et de certification des forêts et de l’agriculture (IMAFLORA) vient d’élaborer un outil harmonisé, destiné au contrôle de la provenance des animaux abattus. Lors de l’achat de bétail, les transformateurs contrôleront mieux les pratiques des exploitations. Dans le viseur, les élevages procédant à la déforestation illégale, à l’occupation...
Contenu réservé aux abonnés de La France Agricole
pour vous connecter et poursuivre la lecture
100%

Vous avez parcouru 100% de l'article

Poursuivez la lecture de cet article
en profitant d’1 mois de découverte à La France Agricole
(Offre sans engagement, réservée aux personnes non abonnées)
  • > Accédez à tous les articles
  • > Recevez les 2 newsletters
  • > Recevez 4 numéros chez vous
J'en profite !