Les systèmes agroalimentaires mondiaux doivent se préparer à de nouveaux « chocs », qu’il s’agisse de sécheresses, d’inondations ou de maladies diverses, avertit l’Organisation des Nations unies pour l’alimentation et l’agriculture (FAO) dans un rapport du 23 novembre 2021. À l’heure actuelle, il y a déjà « trois milliards de personnes qui ne peuvent se permettre d’avoir une alimentation saine ». Avec ces « chocs », elles pourraient être un milliard de plus, selon la FAO.