Comme en France, les éleveurs allemands ont été touchés de plein fouet par la dégringolade du prix du lait. Alors, dans les allées d’Eurotier, le sujet revient souvent au cœur des discussions. Pas question toutefois de s’en lamenter. « Ça va repartir, assure Andreas Kandzi, chez OHG Genetic, une entreprise de sélection génétique allemande. Le prix remonte doucement, il affiche 29 centimes aujourd’hui...
Contenu réservé aux abonnés de La France Agricole
pour vous connecter et poursuivre la lecture
39%

Vous avez parcouru 39% de l'article

Poursuivez la lecture de cet article
en profitant d’1 mois de découverte à La France Agricole
(Offre sans engagement, réservée aux personnes non abonnées)
  • > Accédez à tous les articles
  • > Recevez les 2 newsletters
  • > Recevez 4 numéros chez vous
J'en profite !