Le Land du Schleswig-Holstein, dans le nord de l’Allemagne, a imposé, fin février, un moratoire sur les exportations d’animaux vivants vers quatorze pays extérieurs à l’UE (Maghreb, Asie centrale, Moyen-Orient). Cette interdiction, valable jusqu’au 25 mars, est justifiée par le non-respect répété des règles européennes pour le transport. Le Parlement européen avait tiré la sonnette d&rsquo...
Contenu réservé aux abonnés de La France Agricole
pour vous connecter et poursuivre la lecture
100%

Vous avez parcouru 100% de l'article

Poursuivez la lecture de cet article
en profitant d’1 mois de découverte à La France Agricole
(Offre sans engagement, réservée aux personnes non abonnées)
  • > Accédez à tous les articles
  • > Recevez les 2 newsletters
  • > Recevez 4 numéros chez vous
J'en profite !