Le Land du Schleswig-Holstein, dans le nord de l’Allemagne, a imposé, fin février, un moratoire sur les exportations d’animaux vivants vers quatorze pays extérieurs à l’UE (Maghreb, Asie centrale, Moyen-Orient). Cette interdiction, valable jusqu’au 25 mars, est justifiée par le non-respect répété des règles européennes pour le transport. Le Parlement européen avait tiré la sonnette d’alarme sur ce sujet le mois dernier.