Après le blocage de plusieurs de ses plateformes logistiques par des agriculteurs, Klaus Gehrig, le patron du groupe Lidl, invite ses concurrents et le gouvernement à se réunir d’urgence pour décider de mesures de soutien au secteur. Les exploitants mobilisés depuis quelques semaines réclament +15 cts/litre pour le lait, +1 euro/kg pour le boeuf, +50 cts/kg pour le porc, +20 cts/kg pour la volaille. Le blocage d’entrepôts, qui a touché aussi d’autres distributeurs, a lieu dans le nord-ouest et le nord du pays.