Le ministre allemand de l’Agriculture a demandé au ministre de l’Environnement de se pencher sur l’assouplissement des règles de protection des loups, considérés comme une grande menace pour les troupeaux ovins et caprins. Leur population n’a fait que croître au cours de ces dernières années. Selon le ministre, si aucune mesure de régulation n’est prise, le nombre de prédateurs devrait augmenter de 30 ...
Contenu réservé aux abonnés de La France Agricole
pour vous connecter et poursuivre la lecture
100%

Vous avez parcouru 100% de l'article

Poursuivez la lecture de cet article
en profitant d’1 mois de découverte à La France Agricole
(Offre sans engagement, réservée aux personnes non abonnées)
  • > Accédez à tous les articles
  • > Recevez les 2 newsletters
  • > Recevez 4 numéros chez vous
J'en profite !
Votre analyse du marché - Ovins

Bon commerce

Les ventes de viande ovine vont bon train dans les GMS et les boucheries en raison d’une météo favorable aux grillades prévue pour le long week-end de la Pentecôte.