En raison des rejets de méthane liés à l’élevage et nuisibles pour le climat, l’Office fédéral de l’environnement (UBA) plaide pour une mesure fiscale. Il préconise de supprimer le taux réduit de TVA (7 %) pour les produits carnés et laitiers et leur appliquer le taux plein (19 %). L’UBA estime les recettes à plus de 5 milliards d’euros, utilisables pour réduire les pré...
Contenu réservé aux abonnés de La France Agricole
pour vous connecter et poursuivre la lecture
94%

Vous avez parcouru 94% de l'article

Poursuivez la lecture de cet article
en profitant d’1 mois de découverte à La France Agricole
(Offre sans engagement, réservée aux personnes non abonnées)
  • > Accédez à tous les articles
  • > Recevez les 2 newsletters
  • > Recevez 4 numéros chez vous
J'en profite !