Les épisodes de sécheresse se succèdent dans le pays depuis janvier 2018. Les agriculteurs sud-africains comptent sur l’État pour leur venir en aide. AgriSA, association de l’industrie agricole, réclame au gouvernement près de 193 M€ de soutien. Selon elle, la sécheresse a conduit à la perte d’environ 31 000 emplois l’an dernier, et pourrait avoir des conséquences sur le prix des produits alimentaires.