rendements

Parmi les "facteurs adverses" ayant pesé sur l'exercice clos le 30 juin 2022, Bonduelle retient la "poursuite de la crise sanitaire", une "météorologie défavorable" pour les rendements agricoles.

Légumes en conserve et surgelés

Le bénéfice net de Bonduelle plonge

Précocité et valorisation

« Sous abri, des asperges de meilleure qualité »

Expérimentation

De la caméline pour les biocarburants

Ce contenu est réservé aux abonnés de La France Agricole
Je suis abonné
Je me connecte
Je ne suis pas abonné
Je découvre