Les articles 19 et 19 bis du projet de loi « Climat et résilience » font rentrer « les écosystèmes aquatiques » et « la qualité de l’eau » dans le patrimoine de la Nation. Une mesure loin d’être symbolique si l’on en croit les inquiétudes de la FNSEA et Jeunes Agriculteurs. « Sans évolutions du texte, les deux articles sont de nature à remettre en question les fondements du droit de l’eau et par là même l’avenir de projets nouveaux (irrigation, retenues d’eau), mais aussi des travaux agricoles “traditionnels”, comme le drainage des parcelles agricoles par exemple », ont soulevé les syndicats dans un communiqué du 5 mai 2021. Une mesure qui apporte de l’eau au moulin du ministère de l’Agriculture, qui annonçait dans une interview donnée à La France agricole un « Varenne (1) agricole de l’eau et de l’adaptation au changement climatique ».

(1) Le ministère de l’Agriculture
a son adresse rue de Varenne
à Paris.