La tutelle ne crée pas de droits sur la succession. « Elle s’arrête au moment du décès du majeur protégé, explique Charles-Alexandre Langlois, notaire à Vicq-sur-Nahon, dans l’Indre. Par conséquent, le tuteur n’a aucun droit particulier dans la succession sur les biens du défunt ou contrat d’assurance vie. »
Contenu réservé aux abonnés de La France Agricole
pour vous connecter et poursuivre la lecture
32%

Vous avez parcouru 32% de l'article

Poursuivez la lecture de cet article
en profitant d’1 mois de découverte à La France Agricole
(Offre sans engagement, réservée aux personnes non abonnées)
  • > Accédez à tous les articles
  • > Recevez les 2 newsletters
  • > Recevez 4 numéros chez vous
J'en profite !