«Le fait que le chef d’exploitation ait travaillé à titre individuel ou en société est indifférent, y compris sous une forme sociétaire autre qu’un Gaec, répond Maître Myriam Gobbé, avocate spécialiste en droit rural, à Rennes (Ille-et-Vilaine). D’ailleurs, l’exploitant, quand il exerce sous une forme sociétaire, est toujours immatriculé à la MSA à titre individuel...
Contenu réservé aux abonnés de La France Agricole
pour vous connecter et poursuivre la lecture
36%

Vous avez parcouru 36% de l'article

Poursuivez la lecture de cet article
en profitant d’1 mois de découverte à La France Agricole
(Offre sans engagement, réservée aux personnes non abonnées)
  • > Accédez à tous les articles
  • > Recevez les 2 newsletters
  • > Recevez 4 numéros chez vous
J'en profite !