La loi n’oblige pas le propriétaire à assurer son logement, sauf en cas de copropriété, depuis la loi Alur du 24 mars 2014. Cependant, dans la pratique, il lui est recommandé de souscrire une assurance habitation en tant que propriétaire non occupant, qui apporte des garanties en cas de sinistre (incendie, dégâts des eaux, tempête…). Cette assurance intervient lorsque l’assurance du locataire est défaillante, par exemple si le locataire n’a pas payé sa prime d’assurance et que celle-ci est résiliée. L’autre intérêt est de couvrir le logement lorsqu’il est vacant ou lors de la période transitoire entre deux locataires. Nous vous conseillons de prendre contact avec votre assureur, qui adaptera le contrat selon vos besoins particuliers.