Interrogé sur l’élargissement aux entreprises de travaux agricoles (ETA) des aides dédiées au renouvellement du parc de matériel d’épandage de produits phytosanitaires, le ministre de l’Agriculture esquive en insistant sur le fait que les appareils les plus vétustes étaient en possession des agriculteurs (plus de douze ans). La mesure de soutien se concentre sur les agriculteurs et leur groupement afin de les aider, au niveau des exploitations, à atteindre plus de performance.

(JO Sénat, 2 juillet 2020).