« La France ne soutiendra jamais un système susceptible de nuire à la réputation de sa gastronomie, en particulier de ses fromages AOP. Il y va de la réputation patrimoniale de la France », a clamé la secrétaire d’État auprès du ministre de l’Éducation nationale, portant la voix du ministère de l’Agriculture. Elle était interrogée sur l’impact de la mise en place du logo nutri-score pour les filières d’appellation d’origine protégée.

(JO  Sénat 1er/12/2021).