Les Gaec ne peuvent pas exercer d’achat revente dans leurs points de vente à la ferme, sous peine de perdre leur agrément. Interrogé sur la mise en place d’une dérogation pendant la crise sanitaire, le ministre de l’Agriculture a répondu qu’un Gaec disposant d’un point de vente directe au sein de sa structure ne peut pas acheter de produits d’autres exploitations, l’activité d’achat revente étant une...
Contenu réservé aux abonnés de La France Agricole
pour vous connecter et poursuivre la lecture
85%

Vous avez parcouru 85% de l'article

Poursuivez la lecture de cet article
en profitant d’1 mois de découverte à La France Agricole
(Offre sans engagement, réservée aux personnes non abonnées)
  • > Accédez à tous les articles
  • > Recevez les 2 newsletters
  • > Recevez 4 numéros chez vous
J'en profite !