Le chef d'exploitation partant à la retraite a le droit de conserver une petite superficie de terres dont il poursuit la mise en valeur pour sa subsistance. La surface maximale qui peut être gardée est différente selon les départements.
Contenu réservé aux abonnés de La France Agricole
pour vous connecter et poursuivre la lecture
30%

Vous avez parcouru 30% de l'article

Poursuivez la lecture de cet article
en profitant d’1 mois de découverte à La France Agricole
(Offre sans engagement, réservée aux personnes non abonnées)
  • > Accédez à tous les articles
  • > Recevez les 2 newsletters
  • > Recevez 4 numéros chez vous
J'en profite !