«Une surface en jachère ne peut pas être valorisée, c’est-à-dire ni pâturée, ni fauchée, ni utilisée en tant que parcours pour des volailles […], précise le ministère de l’Agriculture. En cas de contrôle, il y a donc un risque pour l’exploitant de voir le caractère « jachère » de sa surface remis en question. » Autrement dit, c’est bien l&rsquo...
Contenu réservé aux abonnés de La France Agricole
pour vous connecter et poursuivre la lecture
36%

Vous avez parcouru 36% de l'article

Poursuivez la lecture de cet article
en profitant d’1 mois de découverte à La France Agricole
(Offre sans engagement, réservée aux personnes non abonnées)
  • > Accédez à tous les articles
  • > Recevez les 2 newsletters
  • > Recevez 4 numéros chez vous
J'en profite !