Vous êtes abonné

Première visite ?

Inscrivez-vous

Mari fermier : les terres sont grevées d'un bail

  • Mari fermier : les terres sont grevées d'un bail

    Questions

    Après le décès de ma mère, je suis devenue propriétaire de terres données en avance d'hoirie. Elles sont louées par bail à long terme à mon mari. Le bail expire en 2021. Le chef d'exploitation étant mon époux, les terres sont-elles considérées comme bien libre ?

    Réponse

    Avec le règlement de la succession de votre mère, les terres sont devenues un bien propre vous appartenant.

    Si ces terres sont grevées d'un bail au nom d'une personne qui n'est pas le propriétaire de ces terres, alors effectivement elles ne sont pas libres.

    D'un point de vue juridique, il faudra attendre la fin du bail et son non-renouvellement pour considérer qu'elles sont libres.

    Bien sûr, comme dans tout contrat, et d'autant plus s'agissant de relation de famille, il est toujours possible de faire une résiliation à l'amiable avant le terme du bail, si c'est ce que vous recherchez.

    Mais qui dit amiable, dit accord des deux parties qui sont concernées par le contrat.

Vous n'avez pas trouvé de réponse à votre question ?
Envoyez votre demande à notre équipe juridique

Ce service, réservé aux abonnés, offre des informations juridiques ne pouvant en aucun cas être assimilées à des consultations juridiques délivrées par des avocats.

Partenariat

Partenariat