Deux solutions sont envisageables. En premier lieu, la loi vous permet de céder vos droits indivis. Les cohéritiers sont, bien sûr, prioritaires pour racheter votre part d’héritage. Vous pouvez donc demander à vos frères d’acquérir vos droits indivis pour vous permettre de sortir de l’indivision. Si aucun d’entre eux n’accepte, vous avez la possibilité de céder vos droits à un tiers acquéreur...
Contenu réservé aux abonnés de La France Agricole
pour vous connecter et poursuivre la lecture
32%

Vous avez parcouru 32% de l'article

Poursuivez la lecture de cet article
en profitant d’1 mois de découverte à La France Agricole
(Offre sans engagement, réservée aux personnes non abonnées)
  • > Accédez à tous les articles
  • > Recevez les 2 newsletters
  • > Recevez 4 numéros chez vous
J'en profite !