Dans « la France agricole » du 11 avril 2014, nous vous indiquions que, selon la MSA, « dès lors que le chef d'exploitation ou d'entreprise agricole exerce sa profession à titre exclusif ou principal, sa collaboratrice ouvre droit au bénéfice des indemnités journalières (IJ) Amexa, même si cette dernière exerce son activité à titre secondaire ».
Contenu réservé aux abonnés de La France Agricole
pour vous connecter et poursuivre la lecture
35%

Vous avez parcouru 35% de l'article

Poursuivez la lecture de cet article
en profitant d’1 mois de découverte à La France Agricole
(Offre sans engagement, réservée aux personnes non abonnées)
  • > Accédez à tous les articles
  • > Recevez les 2 newsletters
  • > Recevez 4 numéros chez vous
J'en profite !