Vous êtes abonné

Première visite ?

Inscrivez-vous

Chemins : dissolution de l'association foncière

  • Chemins : dissolution de l'association foncière

    Questions

    Nous envisageons la dissolution de l'association foncière. Quelles sont les dispositions à prendre ? Que vont devenir les chemins créés ?

    Réponse

    En général, lorsque l'objet en vue duquel l'association foncière de remembrement avait été créée est épuisé, le préfet peut, sur proposition du bureau de l'association, prononcer la dissolution de celle-ci (article R. 133-9 du code rural).

    Dans ce cas, les chemins réalisés par l'association foncière dans le cadre des travaux connexes peuvent être incorporés à la voirie rurale en vertu des articles L. 123-8 et L. 123-9 du code rural.

    Cette incorporation se fait par délibération du conseil municipal sur proposition du bureau de l'association foncière. Cette décision ne nécessite pas une assemblée générale des propriétaires.

    Les chemins sont incorporés dans le domaine privé de la commune. Ils deviennent des chemins ruraux.

    Par ailleurs, lorsque, antérieurement à son incorporation dans la voirie rurale, un chemin a été créé ou entretenu par une association foncière, les travaux et l'entretien peuvent être financés par la suite au moyen d'une taxe répartie en raison de l'intérêt de chaque propriété aux travaux.

    Pour rappel, un chemin rural n'est pas au nombre de ceux dont l'entretien constitue pour la commune une dépense obligatoire.

Vous n'avez pas trouvé de réponse à votre question ?
Envoyez votre demande à notre équipe juridique

Ce service, réservé aux abonnés, offre des informations juridiques ne pouvant en aucun cas être assimilées à des consultations juridiques délivrées par des avocats.

Partenariat

Partenariat