Le dispositif de soutien au redressement, accessible aux exploitations agricoles de moins de dix salariés, est modifié. Trois formes d’aides peuvent être allouées : une à la réalisation d’un audit global de l’exploitation, une autre à la restructuration et une au suivi technico-économique. Les conditions d’éligibilité, ainsi que le montant des aides pouvant être allouées, figurent dans le décret du 4 juin 2019.

(JO du 5 juin).