La création d’un complexe commercial au détriment de terres agricoles est illégale. En l’espèce, le PLU de Gonesse, qui avait déclassé 248 ha de terres agricoles afin de procéder aux aménagements nécessaires au projet Europacity, est annulé. Le tribunal relève qu’aucune alternative sérieuse n‘a été présentée pour tenter de préserver les espaces agricoles ou, a minima, pour réduire l’emprise du futur projet, alors que l’importance de l’artificialisation avait été systématiquement relevée dans toutes les études menées.

(Tribunal administratif de Cergy-Pontoise, 12 mars 2019).