En novembre 2017, à la suite d’une erreur de calcul de la MSA, un tiers des retraités non-salariés agricoles ont dû rembourser un trop-perçu sur leur pension. Un dispositif transitoire a été mis en place, afin qu’ils ne soient pas imposés sur cette somme. Ils devront indiquer, dans leur déclaration d’impôt pour 2017, la somme qu’ils auraient dû effectivement toucher et qui leur sera transmise par la MSA.

(Lettre de la direction des finances publiques à la FNSEA, le 8 janvier 2018).