Les jeunes agriculteurs qui doivent réaliser des mises aux normes pour la gestion des effluents d’élevage sont admissibles à une aide au financement pendant les vingt-quatre mois qui suivent la date effective d’installation, ou durant la période de réalisation des actions définies dans le plan d’entreprise. Les dépenses devront être réalisées et justifiées au plus tard à la fin de la durée du plan d’entreprise. Elles seront versées à l’achèvement des travaux.

(Arrêté du 24 juillet, Journal officiel du 28 juillet 2018).