«L’activité de chambre d’hôtes est une activité commerciale, compte tenu des prestations de para-hôtellerie proposées. Elle peut être regroupée avec le bénéfice agricole si les recettes sont inférieures à 100 000 euros et inférieures à 50 % des recettes agricoles, rappelle Mickaël Defain, fiscaliste au CerFrance Côtes-d’Armor.  Si les charges sont supé...
Contenu réservé aux abonnés de La France Agricole
pour vous connecter et poursuivre la lecture
61%

Vous avez parcouru 61% de l'article

Poursuivez la lecture de cet article
en profitant d’1 mois de découverte à La France Agricole
(Offre sans engagement, réservée aux personnes non abonnées)
  • > Accédez à tous les articles
  • > Recevez les 2 newsletters
  • > Recevez 4 numéros chez vous
J'en profite !