Concernant la mise en herbe des terres, le fermier reste libre du choix des cultures qu’il entend pratiquer. Notamment, afin d’améliorer les conditions de l’exploitation, l’article L. 411-29 du code rural autorise le fermier « à procéder au retournement de parcelles, à la mise en herbe de parcelles de terre ou encore à la mise en œuvre de moyens culturaux non prévus au bail ». En revanche, le propriétaire...
Contenu réservé aux abonnés de La France Agricole
pour vous connecter et poursuivre la lecture
31%

Vous avez parcouru 31% de l'article

Poursuivez la lecture de cet article
en profitant d’1 mois de découverte à La France Agricole
(Offre sans engagement, réservée aux personnes non abonnées)
  • > Accédez à tous les articles
  • > Recevez les 2 newsletters
  • > Recevez 4 numéros chez vous
J'en profite !