Tant que le bail est en cours, il préserve votre fille, qui peut continuer d’exploiter le bien. Mais le problème risque de se poser un jour ou l’autre. Pour éviter le démembrement de l’exploitation agricole lors du partage entre les héritiers, une solution consiste à en demander l’attribution préférentielle. Celle-ci pourra être demandée par accord amiable ou auprès du tribunal judiciaire, en vertu...
Contenu réservé aux abonnés de La France Agricole
pour vous connecter et poursuivre la lecture
28%

Vous avez parcouru 28% de l'article

Poursuivez la lecture de cet article
en profitant d’1 mois de découverte à La France Agricole
(Offre sans engagement, réservée aux personnes non abonnées)
  • > Accédez à tous les articles
  • > Recevez les 2 newsletters
  • > Recevez 4 numéros chez vous
J'en profite !