Si vous avez réalisé vous-même la construction, vous devez faire appel directement au fournisseur pour un éventuel arrangement. A défaut, il faudra intenter une action en garantie contre les vices cachés. Selon le montant du litige, l'action doit être portée devant le Tribunal d'Instance ou devant le Tribunal de Grande Instance. Il faudra alors démontrer le vice caché du matériau. Comme dans le cas du constructeur, nous vous conseillons de travailler en concertation avec votre assureur notamment si vous disposez d'un contrat d'assurance protection juridique.

[summary id = "10050"]