« Un bon repas pour moi c’est d’abord quelque chose de bien cuisiné. Quand j’étais enfant, avant d’aller à la chasse le matin, on mangeait des tripes à la mode de Caen. Je n’ai jamais été chasseur, mais j’ai vécu dans une famille de chasseurs. Et ce que j’aimais aussi dans le Nord, c’était le plat du dimanche, la tête de veau, un repas de fête !

Je continue à manger de ces deux plats. Mais ce que je préfère par-dessus tout, c’est de pouvoir aller goûter tous les plats typiques dans chacune des régions. On ne se refait pas. »