La réalisation d’un faux semis et la préparation des terres pour le semis de la culture de rente sont deux opérations similaires. Dans les deux cas, l’agriculteur a pour objectif de créer les conditions propices à la germination des graines, qu’elles soient de repousses, d’adventices ou de la culture à suivre.

Création de terre fine, respect de la profondeur de travail, nivellement et réappui efficace sont les points clés d’un travail de préparation au semis.

Pour ce faire, l’outil utilisé doit tout d’abord être capable de travailler toute la surface à faible profondeur. Un HORSCH Cruiser SL, outil à dents porté à 4 rangées avec des pointes tous les 15 cm permettra aisément de travailler l’horizon de semis. Cet outil sera idéal en préparation d’automne ou de printemps. Ses dents vibrantes viennent éclater les mottes et créent beaucoup de terre fine favorable au contact terre-graine. La sécurité à double spire, conçue de manière à passer au-dessus du châssis, permet à la dent d’avoir une prétension de 150 kg et donc de maintenir la profondeur de travail recherchée. Cette conception diffère fondamentalement des dents classiques de préparateur à dents vibrantes, dont les dents reculent et ne parviennent donc pas à maintenir une profondeur de travail constante.

Les 4 rangées maintiennent longtemps la terre dans le châssis. Elles permettent également un bon nivellement en vue d’optimiser la phase de semis et de faciliter la récolte de la culture suivante.

Enfin, l’action du rouleau a un rôle important pour créer le contact terre/graine dans le cas d’un faux semis ou pour créer encore plus de terre fine.

Horsch

 

Plus sur le dossier « Travail du sol » :