Il convient de rappeler que la première action de travail du sol relève de la qualité de broyage de la moissonneuse-batteuse. Moissonner avec des couteaux neufs et affûtés est le préalable à tout déchaumage de qualité.

La largeur des coupes de moissonneuse a tendance à s’élargir dans de nombreux secteurs pour gagner en débit de chantier. Les éparpilleurs sont mis à rude épreuve. Ils sont même parfois mis en défaut et laissent des matelas de pailles qui, s’ils ne sont pas dispersés par l’agriculteur, peuvent avoir des répercussions significatives sur la culture suivante. Le déchaumage peut être l’occasion de remédier à cette problématique.

HORSCH a mené des expérimentations à ce sujet, en comparant dans une même parcelle l’action de différents outils. Les capacités des outils à disques et des outils à dents ont été analysées. Un HORSCH Cruiser XL a été comparé à un HORSCH Joker RT. Le premier est une machine à 6 rangées de dents espacées de 15 cm capable d’opérer en déchaumage même avec une quantité de résidus importante. Le second est un déchaumeur à disques.

La paille a été bombée en rouge juste avant le passage des outils pour pouvoir évaluer leur capacité à déplacer celle-ci.

Les résultats sont sans appel. Si on évalue le travail des deux machines uniquement sous l’angle de la capacité à déplacer les pailles, le Cruiser sort grand gagnant de ce match. En effet, avec cette machine, pour un travail à 12 km/h et à une profondeur de travail de 6 cm, les pailles ont été emportées à 14.5 m. Le Joker RT fait également un travail correct en projetant les pailles à 5.2 m.

Les 6 rangées de dents offrent au Cruiser XL une très grande capacité à déplacer la paille mais aussi la terre car ce mélange séjourne longtemps dans la zone de travail de la machine et peut donc être traîné sur une longueur importante. En découlent à la fois une très bonne répartition des pailles mais aussi une grande capacité de nivellement.

Horsch

 

Plus sur le dossier « Travail du sol » :