Le travail du sol est un sujet vaste, souvent abordé de manière très différente d’une exploitation à l’autre. Néanmoins, les objectifs de base des agriculteurs restent les mêmes. C’est ensuite la technique utilisée afin d’atteindre ces objectifs qui se caractérisent par l’absence de consensus. Elle diffère selon le type de sols, les pratiques, les habitudes, le temps disponible ou encore suivant le type de conduite culturale.

Chaque action de travail du sol impacte le sol et la vie de l’exploitation. En effet, chaque intervention avec un outil de travail du sol a un coût financier et de temps pour l’exploitation et doit être dûment réfléchie. Il répond toujours à une problématique agronomique. Suivant sa nature, il doit être envisagé de manière systématique sur l’exploitation ou plus souvent à l‘échelle de la parcelle, voire de zones intraparcellaires.

Les exemples d’objectifs cités dans ce dossier nous montrent qu’il n’y a pas une seule solution pour répondre à une problématique, ce qui explique la multitude d’outils différents proposés aujourd’hui sur le marché.

Horsch

 

Plus sur le dossier « Travail du sol » :